Rechercher & Coordonnées en bref
Collège Georges Politzer - 52 rue Jules Ferry 93170 Bagnolet - Téléphone : 01.49.72.04.55
Vous êtes ici :

Ateliers et projets


La journée internationale des femmes au collège

Le 08 mars 2021 a eu lieu la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes et le collège Politzer s’est mobilisé à cette occasion.

 

Toutes les classes de troisième et la chorale se sont réunies pour interpréter la chanson mexicaine Cansion sin miedo qui dénonce les féminicides.

 

Découvrez la vidéo du spectacle, filmé par M. Ruer

 

 

Écoutez la représentation ainsi que les répétitions de sa chorale sur la webradio du collège.

 

La chorale du 08 mars 2021

https://politzerwebradio.wordpress.com/2021/03/11/cansion-sin-miedo-la-chorale-du-08-mars/

 

Les répétitions de la chorale

https://politzerwebradio.wordpress.com/2021/03/02/cansion-sin-miedo-les-repetitions/

 

Les paroles de la chanson et leur traduction

https://paroles2chansons.lemonde.fr/paroles-vivir-quintana/paroles-cancion-sin-miedo.html

 

 

Le projet de chorale en espagnol a été mené par Mme GEFFROY et Mme JAUBERT, professeures d’espagnol, et par Mme PIALOUX et M. RENARD, professeur.e.s de musique.

 

 

Un film a également été réalisé par Mme DELLI-COLLI, médiatrice scolaire et par Mme FRANÇOIS, assistante sociale : les élèves et les adultes du collège étaient invité.e.s à y exprimer leurs rêves pour de meilleures relations entre les femmes et les hommes.

 

 

Morceaux choisis :

 

"Je désire un monde où les femmes peuvent faire n'importe quel sport sans se faire juger."

 

"Je désire un monde où les femmes ne subissent plus les pressions de la société."

 

"Je désire un monde où les femmes sont libres."

 

"Je désire un monde où les femmes peuvente exprimer ce qu'elles pensent sans danger."

 

"Je désire un monde où les femmes peuvent sortir en sécurité la nuit."

 

 

 

 

 

 


Restitution de la résidence

Durant l’année scolaire 2019-2020, deux classes du collège ont participé à la résidence artistique Restes et recettes, inscrite dans le cycle « Manger » de la compagnie Théâtre variable n°2 et amenant les élèves à se questionner sur nos pratiques alimentaires, l’origine des produits que nous consommons et les enjeux sociaux, économiques, écologiques… liés au simple fait de manger.

 

 

Ce projet culturel ambitieux a été soutenu par la DRAC Île-de-France et mené au sein du collège par Mme Barbaza, professeure de français et M. Angiboust, professeur-documentaliste.  

 

Les recherches et les improvisations des collégiens et collégiennes ont nourri un texte théâtral rédigé par l’auteur Nicolas Barry, interprété par les élèves de la classe de 3e1 et mis en scène par le comédien Bruno Coulon.

 

Retardée en raison du confinement, la représentation de la pièce La très triste et très étonnante histoire du gâteau au yaourt a enfin eu lieu le vendredi 16 octobre 2020, après plusieurs semaines de répétition intensives.

 

Comme elles et ils avaient collaboré à l’écriture, les élèves ont été impliqués dans la scénographie de la pièce et à la création des accessoires, avec la complicité de leur professeure d'arts plastiques Mme Durand. Elles et ils ont joué masqué.e.s mais leur enthousiasme s’est ressenti au-delà de cette barrière.

 

La pièce est une « farce contemporaine », à l’humour noir et absurde, où un enfant est soupçonné d’avoir cuisiné ses parents, où les enquêteurs ont des noms de fast food et où les avocats de la défense sont issus du commerce équitable.

Pas de morale à cette fable mais une question :

« Est-ce que vous avez une idée,

Vous,

Au fond,

De ce que vous mangez ? »